Le Lion à Grande Gueule et l'Escargot Gogo

« Il était une fois un lion qui était tout triste. Il allait le soir au bord de la rivière, au moment où la nuit tombe, au moment du crépuscule quand le soleil tout doucement va se cacher derrière la montagne, quand tout le monde rentre chez soi. Lui restait seul au bord de la rivière, il pensait… »

Un lion très grand très impressionnant, tellement impressionnant que tout le monde a peur de lui.

Il est triste parce qu’il est seul. Il protège tous les animaux de la jungle mais il fait tellement peur que personne ne veut être son ami, alors il parle à une étoile tous les soirs au bord d’une rivière et lui confie son chagrin et sa colère. Et puis un jour l’étoile lui répond… Elle l’écoute, le conseille, le comprend, et lui parle d’une fée qui peut l’aider à se transformer pour devenir moins effrayant. Au bout d’un moment on se rend compte que l’étoile qui lui répond est en fait un escargot. Lui aussi est tout seul parce qu’il est minuscule; personne ne le remarque parce qu’il est tout petit…

Ils décident d’aller ensemble chercher cette fée qui pourra les aider à sortir de leur condition. En chemin ils vont s’entraider et se sauver l’un l’autre de situations dangereuses, au bout du compte ils n’auront plus envie de se transformer, ils vont décider de s’occuper de la forêt tous les deux. Ils auront découvert l’autre et du coup eux même; la possibilité d’être ensemble en acceptant sa différence.

Ce texte est une réflexion une sensibilisation sur : qu’est‐ce que l’autre ? Le lion et l’escargot sont deux êtres que tout oppose et pourtant une chose les rassemble: un sentiment.

Aujourd’hui dans nos villes avons‐nous un sentiment commun autour duquel nous pouvons nous rassembler, sommes nous citoyens dans le sens responsable de la cité ?

Nous sommes isolés les uns des autres et de nous même. Comment s’accepter soi dans notre singularité dans notre différence, peut être en acceptant l’autre , en acceptant d’être ensemble et non pas isolés dans nos têtes à coté des uns et des autres.

Distribution

Écriture, jeu, choix sonores et lumières : Maxime CARASSO

Mise en scène, régie : Jeanne POITEVIN

Marionnette, décor : Balthazar VORONKOFF

 

 

 

Articles de presse

Le dossier de presse est accessible aux professionnels. Connectez-vous