Partenaires

Partenaires

 
 
ALZHAR a eut la chance de participer à l’émergence et au développement de La Friche La Belle de Mai à Marseille, entre 1995 et 2005, ateliers, répétitions publiques, stages, performances, la cie y travaillait en toute liberté et en toute effervescence, et si comme on peut le voir, La Friche est toujours un lieu de production et de monstration, la cie, pour un temps, s'en écarte, dans la recherche de territoires moins balisés. 
ALZHAR a été heureux de participer aux ateliers de création partagées, dans la prison des Baumettes, espaces et temps de transmission et de création mis en place et produits par Lieux Fictifs, laboratoire et société de production de cinéma, à Marseille, depuis plus de 20 ans, deux oeuvres collectives y ont émergé : "CE QUI NOUS ARRIVE" de Caroline Caccavale, co-produit par Lieux Fictifs et ALZHAR, et "DANS LA SOLITUDE DES CHAMPS DE COTON", de Caroline Caccavale et José Césarini, coproduit également par les deux structures. Ces temps et ces oeuvres ont suscité de forts temps publics, et les échanges européens, comme les temps d'ateliers marseillais, de ces projets, portés et animés par les deux structures, Lieux Fictifs et ALZHAR, chacun à sa mesure a été l'occasion, pour la cie, de développer un savoir autant qu'un appétit de savoir, des sites, des vérités et des pratiques, différents et similaires, selon les artistes, les prisons, les lieux, les villes.
ALZHAR est toujours heureux de partager et de suivre les prises de position, les parutions, les éclaircissements, les intuitions, les fulgurances, et les questions posées par 'Cassandre', la revue dirigée par Nicolas Roméas, un lieu de réflexion collégiale importante, la cie est présente, dès que cela lui est possible, à tous les moments publiques de cette revue que nous pensons importante.
ALZHAR est en lien permanent avec, et certains de ces membres écrivent pour la revue 'Anartiste', et si André Rober est pour nous un guide esthétique et politique aussi sûr que libre, il apprend aussi à tous les enfants de la cie à sculpter et partager encore plus.
ALZHAR a chaque fois le grand bonheur de travailler avec la famille Chrétien Goni au Vent se lève ! , lieu d'exploration et de recherche politique et théâtrale. Et d'ateliers "Le Nouveau monde", à des moments publics, notamment sur notre travail sur "Dans la solitude des champs de coton" de Bernard-marie Koltès, ou 'Le Premier Homme" d'Albert Camus, nos échanges sont toujours des temps forts de questionnement, de réflexion collégiale, de repositionnement artistique et social des projets et pratiques.
ALZHAR suit de près les travaux et programmations de Alphabetville, et Colette Tron mène là une recherche exemplaire, en Provence, et en France, en effet, la cie tente à tisser des liens avec d'autres disciplines que celles en travail collectif permanent, ainsi, Alphabetville est une association qui donne à réfléchir l'art, la société, les nouveaux média, les nouvelles technologies, qui, bien sûr, seront convoquées dans les créations théâtrales à venir.
www.alphabetville.org
 
ALZHAR est fidèle aux lieux où une véritable recherche partagée avec les enfants et les adolescents a été possible, durant nos créations partagées, ainsi, au Centre Social de l'Abeille, à La Ciotat, une dynamique forte, positive et claire est proposée aux jeunes gens, et donc, au beau milieu de cette cité historique, et aussi complexe que familiale, les énergies se croisent pour entendre et faire participer les jeunes gens aux travaux de création qui, en vidéo, théâtre, danse, poésie, littérature, cinéma,propose aux jeunes gens, essentiellement, de développer ce qu'ils ont à dire. Nous avons une expérience proche et de longue haleine, également à la Maison municipale de la jeunesse, toujours à la Ciotat, et à la Maison Municipale d'Action Sociale, de l'Estaque. ce sont des espaces où un quartier de dit, se lit, et ne demande qu'à être mis en forme, mis en relation avec des savoir-faire,des expériences des ailleurs, pour être nourri, et entendu.
 
ALZHAR travaille très régulièrement, et depuis très longtemps, avec différents lieux des quartiers du Jas de Bouffan, et Encagnane, là, d’ateliers de théâtre pour les enfants, en rencontres européennes, de moments de partages entre écoles, foyers d'accueil, et associations, la cie est fidèle à La Mareschale, maison de quartier familiale, joviale et belle battisse provençale, où, petits et grands ont pu, peuvent et pourront pratiquer différentes disciplines artistiques de façon exigeante, et explorer le théâtre d'improvisation avec la cie, en toute liberté.
ALZHAR a eut le bonheur, à plusieurs reprises, d'être en résidence à la Distillerie, à Aubagne, au cœur des collines de Provence, dans un accueil de réel respect des démarches artistiques, des tentatives, des gestes jetés et émergences, Christophe Chave nous a, à plusieurs reprises, permis d'essayer, des monstrations publiques particulières, parfois risquées, toujours choisies, au plus près de ce que nous essayions véritablement de faire, collectivement.
ALZHAR a la chance d'être accompagné par Gardens, depuis le lancement de notre travail franco-tunisien au long de notre projet sur l’œuvre de Koltès, en effet, depuis "Dans la Solitude des champs de Coton", un travail d'aide au développement de la structure, de conseil en production, en dramaturgie, en direction d'acteurs est mené par GARDENS, et notamment Jonathan Sutton, vers les artistes d'ALZHAR, ainsi, d'une maïeutique à un accompagnement, la cie, parfois en répétitions sous le magnifique chapiteau de GARDENS sur le terrain vague des abattoirs, dans les Quartiers Nord de Marseille, ou dans l'espace superbe de GARDENS, à présent à la Cité des arts de la rue, à Marseille, est à l'écoute des mots et savoirs de Jonathan et de sa structure, et si à présent à la cité des arts de la rue,  à Marseille, GARDENS est incontournable, est extrêmement précieux surtout dans la rigueur, la précision et la liberté qu'il transmet.
 

 

Les soutiens institutionnels :

Le Conseil Régional PACA, Conseil Général 13, Ville d’Aix-en-Provence, la Ville de Marseille, Ville de La Ciotat, Ville de Gardanne, Ville des Pennes Mirabeau, le Ministère de la Jeunesse et des Sports, Marseille Provence Capitale Européenne de la Culture  2013, le ministère de la Culture pour les actions éducatives de la cie, La Fondation de France, la Fondation BNP Paribas. 

Alzhar est soutenue par Grundtvig, partenaire d’un projet éducatif européen, et par l'Institut Français, pour les échanges méditerranéens des projets.