message très important à tous nos amis

message très important à tous nos amis

ALZHAR, association régie par la loi de 1901, support des actions d'un collectif d'artistes et citoyens pour des œuvres politiques, poétiques, théâtrales et libres,

depuis le 08/03/2016, a transféré ses actions sur les associations ENVIDA FESTIVALS, pour toutes les actions artistiques et sociales de production et diffusion de spectacles, et sur

SHON LUA IMAGES, pour toutes les actions de recherche, expérimentation, ateliers de créations collectives, en théâtre, photo, vidéo, et prochainement

CICONIA CICONIA THEÂTRE,

espace d'exploration théâtrale et citoyenne.

 

chers amis en effet

 

après 23 ans de créations lumineuses, joyeuses, collectives, de luttes et d'espoirs toujours renouvelés, même si trop souvent fracassés dès leur imminence,

 

après 23 ans de joies, de cris, de quêtes, de chances, de râlages, de terreurs, de bonheurs, de rires, de sautes d'humeurs et de disputes plus théâtrales drôles et épuisantes les unes que les autres, 

 

après 23 ans de textes portés, offerts, traversés, partagés avec des artistes et des citoyens,

 

après 23 ans de dialogues fous avec des acheteurs de spectacle et des soutiens stupéfiants à nos actions libres, artistiques, et politiques,

 

Ceci a atteint, aujourd'hui, son point breack pour nous

 

 

Alzhar, d'abord à Paris, puis à Marseille, collectif de création pluridisciplinaire et inter-social, était né en 1993, après des semaines de réunions mêlant tout le monde, artistes et chercheurs, commerçants et clochards, amis et ennemis, éditeurs et truands,

 

Nous voulions trouver une parole commune,

 

Des actions communes,

 

Des vraies, des qui bousculent, changent, renversent un état des choses en crise. Et nous avons toujours tenu bon. Nous avons créé, et nous avons tenu.

 

16 spectacles interrogateurs,

 

16 aventures humaines tissant les rêves des artistes, des techniciens, des citoyens participants toujours aux œuvres collectives, dès 1993, et toujours, bien avant que cela ne soit à la mode, ou autorisé ou habituel,

à présent, de part et d'autre, il nous est conseillé de liquider notre association.

 

Et, avant tout, à présent que nous sommes aux portes du palais de justice, avant tout, nous voudrions dire merci à tous ceux qui nous ont accompagnés, aidés, soutenus, dans ces traversées sublimes que nous avons eu la chance de tenter.

 

 

 

à tout de suite

pour d'autres idées,

autrement,

Voici le moment venu,

 

chers amis en effet

permettez-nous très sincèrement de tous vous remercier du travail de très grande qualité, tant sur le plan technique que sur le plan humain, que vous avez fait auprès de notre association, et parfois durant tèrs longtemps.

 

Ensuite, merci de voir ici notre assurée décision : en effet, au bout de cette course, vous le savez, excessivement désagréable pour Jeanne Poitevin et ceux qui l'ont aidé ces derniers temps, 2010/2011/2012/2013/2014/2015, entre administrateur judiciaire et tribunal, il est certain et évident qu'alzhar doive en définitive, immédiatement déposer son bilan et déployer ses actions artistiques et citoyennes sur d'autres associations supports.

 

Depuis longtemps maintenant, autour de nous, les effondrements se sont accumulés. Alors, ce 8 mars 2016, nous annonçons la liquidation judiciaire, après ces deux ans de tentatives, vaines, de reconstruction, après le cataclysme de 2013.  

 

chers amis en effet

Nous vous disons au revoir, merci, et bonjour autrement,

tout autrement, car il faut tout réinventer, et continuer,

autrement.

 

Merci de votre attention,

 

Jeanne Poitevin,

 

Marseille, mars 2016