Julie Moreau

Julie Moreau

 

Elle finit tout juste son premier film documentaire de 48 minutes sur les danses et les musiques traditionnelles de Mayotte. Métissons est post-produit par France Ô et a été diffusé sur la chaîne MAYOTTE 1ère, le samedi 28 mars 2012 à 20h30.
Artiste vidéaste et réalisatrice, elle écrit actuellement son second projet de film, sur le rapport franco-algérien, dans le cadre de l'atelier documentaire de la Fémis (Paris).
 
Elle a commencé, en 2011, un travail filmique autour de la pièce en création Nord/Sud dans nos histoires, sur les traces d'Albert Camus autour de l'oeuvre Le Premier Homme, de la Cie Alzhar.
 
Ce projet s'inscrit dans une démarche de création qu'elle entretient autour du spectacle vivant depuis plusieurs années.
 
L’espace et le corps faisant partie de ses préoccupations premières, elle a travaillé des formes hybrides telles que des installations vidéos performances, dès sa formation aux Beaux Arts de Marseille. Sa première création LIMITILLIMITE, alliait l’image, le son et la danse/performance.
Une formation courte à la vidéo-danse avec les vidéastes allemands Lutz Gregor et Christian Ziegler, dans le cadre du programme D.A.N.C.E. au Ballet de Marseille, renforce son désir de création autour de la danse.
Elle a suivi, sur plusieurs années, le travail du chorégraphe Jeff Mohamed Ridjali (Compagnie du Ballet de Mayotte) et collaboré avec le danseur sur la création d’une scénographie vidéo pour son solo de danse Namandzia présenté en 2008 et 2009 en métropole (Pavillon Noir, CCN d’Aix-en-Provence), à Madagascar et aux Comores puis dans des Festivals comme Africa Fête à Marseille.
Elle a aussi réalisé la scénographie pour le duo Danse monde de brutes, d'Elise Francoul et Coraldine Zaina. 
 
En parallèle, elle réalise, tourne, monte des reportages, des clips de sensibilisation et autres supports de communication pour des associations dont l’objectif est de donner la parole aux personnes en difficulté (jeunes, femmes, personnes handicapées, personnes défavorisées) et qui évoluent dans le secteur de l’économie sociale et solidaire.
 
Aussi diplômée d’un master en communication, elle allie ses compétences, ses envies, ses choix professionnels, en s’associant avec Pierre Comble, Emeline Cachein et Guillaume Ducarme, dans la création de l’association MEDIADELLARTE, pour une ‘com’ au service des artistes, des compagnies et des porteurs de projets.